L’eau

La Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GéMAPI)

Depuis le 1er Janvier 2018, la compétence sur la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations incombe à la CCCVA. Elle est devenue légalement responsable de la mise en œuvre des opérations d’aménagement permettant de réduire le risque d’inondation et d’améliorer la qualité de l’eau des rivières.

La responsabilité de la CCCVA ne remet pas en question la responsabilité du propriétaire riverain en matière d’entretien régulier des berges et de la végétation de rive.

La communauté de communes a confié la mise en œuvre de cette compétence à des structures compétentes :

  • Sur le bassin versant de l’Armançon, pour la rivière Armance, la compétence est transférée au Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Armançon (SMBVA) dont le siège est à Tonnerre.
  • Sur le bassin versant de la Seine, pour la Marne, la compétence est transférée au SDDEA dont le siège est à Troyes.

L’exercice de cette compétence se traduit par une taxe dédiée, prélevée sur les impôts fonciers, la taxe d’habitation et la cotisation foncière des entreprises et reversée en totalité aux syndicats compétents.

Davrey : restauration du Landion et de l’Armance

Grâce à un travail collaboratif entre la Commune de Davrey et la Communauté de Communes du Chaourçois et du Val d’Armance (CCCVA),  le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Armançon a créé un projet de restauration d’écosystème inédit par son ampleur et son montage, afin d’enrayer la dégradation des milieux naturels sur le territoire.

La restauration de l’Armance et du Landion sur le site de Davrey a permis de reconnecter les zones humides en créant notamment :
– 5 mares ;
– Une platière humide de 3 hectares ;
– 5000 m² de noues et frayères ;

Un projet pédagogique, intégré au territoire
L’ouverture au public a principalement pour objectif la découverte et la sensibilisation aux milieux aquatiques et humides, leurs écologies, ainsi que leurs intérêts patrimoniaux et paysages.
Ainsi, 6 panneaux thématiques ont été installés et abordent les thématiques suivantes :
– Mares, noues et platière ;
– Ornithologie ;
– Botanique et espèces végétales aquatiques ;
– Cours d’eau (habitats, typologie) ;
– Historique de l’activité de la vallée (élevage notamment) ;
– Les zones humides et leurs intérêts.

À cela, d’autres aménagements à but pédagogique ont été installés sur le site dont :
– Deux observatoires ornithologiques permettant l’observation des oiseaux sur la platière ;
– Un sentier permettant de relier le chemin de l’Association Foncière de Remembrement (AFR) le long du Landion et le chemin de l’AFR le long de l’Armance ;
– Une passerelle permettant de traverser la rivière de l’Armance.